Réussir son investissement locatif !

Acheter une résidence principale est facile ! Faire un investissement locatif ne l’est pas. La première démarche est intuitive alors que la seconde est contre-intuitive. Faire « comme pour soi » est une erreur classique lors d’une opération d’investissement locatif. En matière d’investissement immobilier, il ne faut pas penser confort ou coup de cœur mais bien placements et objectifs. Une autre erreur commune est de se focaliser sur le rendement alors que le risque et le taux de sérénité sont des facteurs importants. Trop souvent méconnu, l’effet de levier est un concept également intéressant pour développer son patrimoine. Commençons donc par les fondamentaux d’une bonne gestion.

Investissement Locatif Bruxelles : ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier !

Cette sagesse populaire est toujours d’actualité. Investir tous vos avoirs dans le même sens, fort de vos succès précédents, est pourtant risqué. Si le marché change, c’est tout votre portefeuille immobilier qui en sera touché. Force est de constater que le secteur a subi de nombreuses évolutions ces dernières années : réglementation énergétique, précarité du travail et des salaires, augmentation du précompte immobilier, régionalisation des baux d’habitation, etc. Dupliquer vos expériences passées n’est pas le garant d’un futur investissement gagnant. Les actifs immobiliers ne sont pas très liquides, c’est-à-dire convertissables, en cas de problème. Mieux vaut diversifier. Vous achetez toujours dans la même commune ? Investissez dans une commune voisine. Vous croyez aux centres urbains ? Envisagez de vous en éloigner. Vous n’achetez que des studios ou des appartements deux chambres ? Dirigez-vous vers les grands appartements ou les petites maisons de rang. Sortir de votre zone de confort est désagréable mais nécessaire pour investir habilement. Plusieurs paniers immobiliers, tel doit être votre objectif.

Gain proportionnel au risque

Qu’à cela ne tienne, vous préférez reproduire vos succès ? Ou au contraire vous aventurer dans des zones en développement ? Gardez en tête que le gain potentiel est fonction du risque. Vous devez être prêt et capable de perdre. En immobilier, quand on gagne, comme quand on perd, les montants sont conséquents. Les investissements se font à six chiffres, les pertes facilement à cinq. Investir malin, à moins d’être fortuné, c’est avant tout protéger sa mise de départ. Souhaitez-vous placer vos capitaux en bon père de famille ou pouvez-vous vous permettre de  » jouer avec  » ?

Maîtrise des risques

Le risque est proportionnel au manque d’expérience et de connaissance d’un marché. Deux ou trois opérations réussies ne constituent pas en soi une expérience suffisante. Surtout si l’on considère, comme Oscar Wilde, que l’expérience est le nom que l’on donne à ses erreurs. En immobilier, la liste des complications potentielles est longue et quelques placements ne vous permettent pas de commettre assez d’erreurs que pour en tirer tous les enseignements. Vous avez le sentiment de vous y connaître parce que vous êtes à votre troisième ou cinquième transaction ? Les professionnels en sont à leur 500e ou 1.000e. Impossible de connaître et comprendre le marché comme un pro. Ne tirez pas de conclusions sur quelques acquisitions. L’analyse en est la plupart du temps erronée ou dépassée.

Passage à l’action

Finalement, ce qui fait d’une personne un investisseur ou pas est plus souvent sa capacité à passer à l’action que ses moyens financiers. Il est plus facile pour quelqu’un d’entreprenant de faire le premier pas que pour quelqu’un d’analytique ou de conservateur.  » Dites-moi comment vous investissez, je vous dirai qui vous êtes.  » Le temps joue contre vous. A trop réfléchir, les affaires passent.
=> Faites appel à nos chasseurs immobiliers et ne passez plus a coté des meilleurs investissements sur Bruxelles te sa région !

Investissement Locatif : les pièges a éviter

– Investir comme pour votre domicile principal
– Dupliquer vos investissements précédents réussis
– Surestimer les gains et sous-estimer les risques
– Ne pas envisager les soucis éventuels
– Ne pas avoir d’objectif à long terme clair et précis
– Etre paralysé par vos peurs lors de l’achat

Source : trends.levif.be

Écrit par

Managing Partner Property Hunter. Nous sommes les leader de la recherche immobilière à Bruxelles. Plus de 10 ans d’expérience dans les domaines de l'immobilier